Accueil Brèves Plan du site Contact Wiki Forums



 

Des personnes retrouvées avec l’aide de voyants et de médiums


Les journaux americains et anglais se font régulièrement l’echo de personnes disparues retrouvées avec l’aide de voyants ou de médiums. C’est aussi parfois les intuitions des proches des victimes qui sont censées permettre de les retrouver. Dans cet article, vous trouverez différentes traductions d’articles rapportant ce type de témoignage. Nous ne faisons que transmettre les informations des articles journaux. Nous attirons l’attention des lecteurs sur le fait que toute étude approfondie de ces cas nécessiterait d’aller sur le terrain et d’interroger les différentes personnes évoquées afin de vérifier l’exactitude et la précisions des faits évoqués.

_________________

Le corps d’une femme disparue retrouvé avec l’aide d’une médium

Source : Reuters, Septembre 2005

La police italienne a retrouvé le corps d’une femme disparue il y a trois ans avec l’aide d’une médium qui affirme être entrée en contact avec la morte.

Maria Rosa Busi assure avoir vu les derniers instants de la vie de Chiara Bariffi, dont le corps a été repêché au fond du lac de Côme sur ses indications. "Je suis allé sur les rives du lac et j’ai vu ce qui s’était passé, je l’ai entendue, je l’ai vue et j’ai dessiné une carte", a-t-elle affirmé à Reuters.

Chiara Bariffi, qui était âgée d’une trentaine d’années, a disparu fin 2002. Meurtre, suicide, disparition volontaire - des témoignages la situaient en Espagne -, l’enquête ne progressait pas.

Cette année, les parents de la jeune femme entrent en contact avec Maria Rosa Busi, qui dit détenir des pouvoirs extralucides. Ils lui envoient une photographie de leur fille. "Lorsque j’ai vu la photo, j’ai su qu’elle était morte", poursuit Busi.

Sans révéler ce qui est véritablement arrivé à la jeune femme - un secret qu’elle n’a livré qu’à sa mère -, la médium lâche simplement que le mauvais temps a sans doute joué un rôle dans sa mort.

L’affaire fait grand bruit en Italie, où une controverse se développe depuis que la voyante a affirmé que la police avait refusé de la croire, la forçant à chercher ailleurs l’aide nécessaire pour repêcher le cadavre.

Les sceptiques estiment eux que les talents de Busi n’ont rien à voir avec le paranormal, mais qu’elle a simplement eu de la chance et fait preuve de bon sens.

"Le fait que Chiara ait fini dans le lac de Côme, et pas à Venise ou n’importe où ailleurs, était un fait connu : c’était même l’hypothèse la plus vraisemblable", assure Massimo Polidoro, qui dirige le Comitato italiano per il controllo delle affermazioni sul paranormale (Comité italien pour le contrôle des affirmations paranormales). D’autres assurent qu’en fait de communication outre-tombe, Busi a surtout procédé à quelques recherches sur internet.

Mais Remo Bonetti, qui a participé aux recherches dans les eaux du lac de Côme, est catégorique : "Je ne peux nier que sans les indications de Maria Rosa, personne n’aurait été en mesure de la localiser, sinon par accident", dit-il dans les colonnes du Messaggero.

_________________

Des mediums conduisent la police au meurtrier d’une lycéenne

Source : News.scotman.com, janvier 2005

En Allemagne, un garagiste ayant violé et tué une jeune lycéenne a été arrêté après que la mère de la victime se soit tournée vers des "psychic detectives" (médiums détectives) pour obtenir de l’aide.

La police ne trouvait pas de piste lui permettant de découvrir le meurtrier de Susanne Erbe, 16 ans. Ce dernier a cependant été capturé après que la mère de Susanne, Sigrid, se soit mise en relation avec des mediums prétendant lui avoir permis de communiquer avec l’esprit de sa fille décédée.

Mme Erbe, 45 ans, expliqua auprès de la cour de Mannheim (Allemagne), qu’elle était a priori sceptique envers la séance prévue par les mediums. Mais elle poursuivit : "Lors de cette séance, Susanne m’a dit que son meurtrier était un homme d’origine croate âgé d’une vingtaine d’années. Les médiums ont même été capables de savoir où le chercher. Ils ont affirmé qu’ils pourrait être trouvé dans un garage de Mannheim."

Mme Erbe a ensuite demandé à la police de suivre cette piste. Les inspecteurs étaient stupéfaits quand ils ont été confrontés à Mario Glavic, 24 ans, un Croate travaillant comme carrossier dans un garage de Mannheim, qui a avoué le crime.

Glavic avait attaqué l’adolescente quand elle revenait chez elle tard dans la nuit du 19 juin 2003.

Rolf Konrad, procureur, a déclaré : "Susanne a été choisie simplement parce qu’elle était au mauvais endroit au mauvais moment. Elle revenait chez elle à Neuhermsheim (Mannheim) et eut la malchance de croiser son tueur. Il l’a menacée avec un pistolet et l’a forcée à aller dans les buissons où il l’a violée. Quand elle a commencé à hurler, il a attrapé une pierre, lui a cogné la tête et s’en est allé. Son corps à moitié déshabillé a été trouvé le jour suivant par un camionneur. Les services d’urgence ont seulement été capables de confirmer la mort de l’adolescente comme étant le résultat de ses blessures à la tête."

Jusqu’à l’arrestation de Glavic en juin dernier, 12 mois après le meurtre, la police a déclaré n’avoir aucune piste, bien que 6500 hommes aient été interrogés et que des tests de salive pour les comparaisons d’ADN aient été effectués. Mme Erbe a donc décidé d’essayer une approche moins conventionnelle en contactant des "mediums détectives".

Assis sur le banc des accusés, Glavic, après s’être couvert le visage avec ses mains, a admis avoir violé et tué l’adolescente. Il a déclaré s’être saoûlé, avoir pris de la cocaïne et avoir regardé des films pornographiques avant de s’en prendre à elle. Il voulait du sexe mais n’avait pas de petit amie ou assez d’argent pour aller dans une maison close. "Alors j’ai décidé de violer la prochaine femme qui passerait par là" a-t-il déclaré à la cour.

"C’est tombé sur Suzanne. Elle a commencé à hurler, alors je lui ai cogné la tête avec une pierre. Je voulais seulement la faire taire. Je ne voulais pas la tuer. Je le jure, je ne voulais pas" a-t-il déclaré.

Stephen Kling, de la défence, a déclaré que son client était calme et réservé et n’était pas violent habituellement. Il regrettait amèrement ce qui c’était passé. Il a plaidé pour une peine de 15 ans pour homicide. Mais le juge l’a déclaré coupable de meurtre et de viol avec conséquences mortelles et l’a comdamné à la prison à vie. Le juge a déclaré que Glavic n’avait pas eu une pensée pour la vie de la jeune fille et qu’il avait "seulement voulu rendre la victime silencieuse".

_________________

Des mediums aident la police de Nelson à retrouver le corps d’un randonneur

Source : CBS News, Janvier 2005

NELSON, BC. - La police de Nelson, B.C., a trouvé le corps d’une jeune femme ayant disparu au mois de mars dernier, après avoir demandé de l’aide à un medium de la région de l’orienter dans la bonne direction. La victime, Kimberley Anne Sarjeant avait été vue la dernière fois seule sur un sentier de randonnée près de Nelson.

La police a déclaré avoir utilisé tous les outils à sa disposition pour essayer de la retrouver : chiens, hélicoptères, détecteurs thermiques infrarouges, etc.. Aucune des techniques standard ne semblant fonctionner, le sergent Steve Bank a fait appel à un medium de la région pour obtenir de l’aide.

La police avait déjà cherché le long des lignes de chemin de fer abandonnées où la jeune femme de 23 ans avait été vue pour la dernière fois.

Mais le medium Norm Pratt a conduit la police loin de ce chemin à environ un kilomètre dans la forêt située à proximité. La police trouva ainsi les habits de Sarjeant et son corps a été découvert dans la même zone.

"Sans l’aide du medium, je pense que je serais encore en train de chercher cette personne," a déclaré Banks vendredi.

La police n’a pas dévoilé la cause du décès, mais Bank a déclaré quil ne s’agissait pas d’un meutre.

_________________

Une jeune fille retrouvée aux Etat-Unis grâce aux intuitions d’un proche

Source : Seattle Time

Une adolescente de la ville de Redmond, aux Etats-Unis, disparue pendant 8 jours, a été retrouvée vivante au fond d’un ravin boisé par une femme membre de son église qui a déclarée avoir eu une vision la conduisant à elle.

Laura Hatch, 17 ans, a été retrouvée sur la banquette arrière de sa voiture accidentée, à peu près à 150 pieds au-dessous de la Northeast Union Hill Road à Redmond. Elle avait été vue pour la dernière fois le 2 octobre. Sa famille et ses amis avaient tenté de la retrouver sans succès depuis ce jour.

La jeune fille a été prise en charge au Harborview Medical Center et a été traitée pour une grave déshydratation et des lésions multiples.

"Nous avions peur de ne pas arriver à la retrouver, nous n’allions pas la récupérer" a déclaré Amy Hatch, la soeur de la jeune fille, à la chaîne King-TV. "Ceci est la meilleure chose qui pouvait arriver car il y avait un million de scénarios catastrophiques qui auraient pu se produirent."

Depuis le commencement, la police pensait que Hatch avait fugé parce qu’il n’y avait pas de raisons de suspecter un meurtre comme étant à l’origine de sa disparition. "Il n’y avait pas de recherche" a déclaré le porte parole du chérif, ajoutant que Hatch avait été vu pour la dernière fois à une fête. "Nous pensions qu’elle correspondait plus à une fugueuse".

Ses parents, Jean et Todd Hatch, avaient engagé un détective privé et avaient mis en place une recherche impliquant 200 volontaires, incluant la zone près de laquelle la voiture a ensuite été retrouvée. Depuis sa disparition, des amis avaient suggéré que Laura Hatch aurait pu avoir été préoccupée ou énervée par quelque chose, mais Amy Hatch affirmait que sa soeur ne montrait pas de tels signes.

La nuit précédent la découverte de la jeune fille, des proches de la famille s’étaient réunis à l’église Creekside Covenant et avaient chanté une messe de célébration. Une membre de l’église, Sha Nohr, dont une fille est une amie de Laura Hatch, a eu une vision l’ayant conduit à l’adolescente perdue.

Nohr a dit que sa fille, désespérée à propos de son amie disparue, lui a montré une photo de Hatch le samedi et lui a demandé ce qu’elle pouvait faire pour la retrouver. Nohr lui a dit que tout ce qu’elle pouvait faire était de prier. Cependant, la nuit suivante, Nohr, a déclaré qu’elle avait eu plusieurs rêves d’une zone boisée. Dans ses rêves, dit-elle, elle entendait le message "Continue, continue".

Nohr dit s’être réveillé le lendemaine en ressentant une urgence de rechercher Hatch. Elle demanda à sa fille de venir avec elle. Elles sont allées en voiture vers la zone de Union Hill et se sont arrêté. Nohr est sortie mais elle a eu le sentiment que "ça n’était pas là".

Elles ont ensuite continué plus loin et se sont arrêtées de nouveau aux environs de la route Northeast Union Hill Road. Pendant tout ce temps, Nohr a affirmé avoir prié. "J’ai juste pensé, laisse la nous parler". Nohr a dit qu’elle avait alors ressenti quelque chose l’attirer vers un talus abrupt. Sa fille attendait sur la route tandis que Nohr se précipitait au-dessus d’une barrière de béton et se frayait un chemin en descendant sur plus de 100 pieds à travers la végétation. Nohr dit qu’elle n’a rien vu au premier abord. Elle était sur le point de partir, pensant qu’elle s’était trompée, quand à travers les arbres, elle a vu ce qui ressemblait à une voiture.

C’était la voiture de Hatch, tellement froissée que ça ressemblait à "de l’art moderne", a déclaré Randy Phillips, le pasteur de famille. Nohr a appelé sa fille pour l’aider. Sa fille a stoppé un motard qui passait parce qu’elle ne connaissait pas le nom de la route où elles étaient. L’homme est descendu pour aider Nohr à se rapprocher de Hatch, qui était sur la banquette arrière. "Je lui ai dit que les gens la cherchaient et l’aimaient" se rappelle Nohr. Et elle a dit "Je pense que je dois être en retard pour le couvre-feu".

Pendant que les équipes d’urgence étaient en route, Nohr a utilisé son téléphone cellulaire pour appeler le père de Hatch, Todd Hatch. Les amis et parents ont pensé qu’il s’agisssait là d’un dénouement miraculeux et ont passé plusieurs heures à la Cathédrale Washington à Redmond pour remercier le seigneur.

La congrégation avait réalisé plusieurs prières de veille la semaine passée pour Hatch. Alors que les jours passaient, ils n’avaient jamais perdu espoir, dit Anji Smith, une autre membre de l’église. "Les gens ont continué à croire" dit-elle. "Et ça a marché".

Pour en savoir plus :

Le projet vigi-psi de l’IMI

Un article sceptique du CSICOP

Un article du skeptic’s Dictionary sur le sujet

Un récent article du CSICOP sur le sujet

ESPD blue de Schwartz

Un article de Joe McMoneagle

Traduction et résumé par Guy Doyen


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
 

Scepticisme et non-psi

Parapsychologie

      Introduction
      Articles
      Travaux
      Pour aller plus loin...

Paranormal spontané

      Articles
      Témoignages
      Témoigner

OVNI

      Articles
      Témoignages
      Témoigner
      Pour aller plus loin...

NDE / EMI

      Articles
      Travaux
      Témoignages
      Témoigner

Réflexions autour du paranormal

Bibliographie

Paranormal-info.com


Rechercher sur le site :


      Contact
      Forums

[ Plan du site ] [ Haut ]
 

 
Service de consultation

En cas de difficultés, ou d'interrogations, concernant des expériences paranormales que vous auriez pu vivre, nous vous conseillons de contacter le Centre d'Information, de Recherche et de Consultation sur les Expériences Exceptionnelles :

circee

 
Accueil Brèves Plan du site Contact Wiki Forums




Copyright © paranormal-info.com 2004-2005

Site développé avec SPIP, un programme Open Source écrit en PHP sous licence GNU/GPL.
Design © Drop Zone City


Parse error: syntax error, unexpected $end in /home/paranorm/www/bbclone/var/access.php on line 810