Accueil Brèves Plan du site Contact Wiki Forums



 

Les travaux de J.B. Rhine


La création des premiers organismes de parapsychologie (SPR et IMI) donnèrent lieu à des travaux d’ordre qualitatif. En ce début de XX ème siècle, les chercheurs collectaient les témoignages et tentaient de vérifier leur fiabilité et leur cohérence. Ils ont ensuite privilégié les expériences avec des sujets doués. A cette époque, Charles Richet avait proposé d’étudier les phénomènes dits paranormaux dans le cadre du laboratoire selon des analyses statistiques. C’est finalement J.B.Rhine, aux Etats-Unis, qui va mettre en application cette idée par l’intermédiaire des fameuses cartes de Zener (composées de 5 symboles différents). Il est aussi à l’origine de l’expression perception extra-sensorielle (PES).

Un expérimentateur sélectionnait un jeu de 25 cartes, les mélangeaient (soit manuellement soit à l’aide d’une machine), et les plaçaient en tas derrière un cache de façon à ce que le sujet ne puisse pas les voir. Pour éviter tout biais éventuel, le sujet était parfois situé dans un bâtiment différent de celui de l’expérimentateur. On effectuait ensuite une analyse statistique des résultats (si le hasard seul était en jeu, les résultats devaient être de 20% de réussite).

(JPEG)
Les cartes de Zener

Rhine, après avoir sélectionné parmi ses étudiants à la Duke University les sujets ayant les meilleurs résultats, a obtenu des résultats significatifs. On peut notamment citer Hubert Pearce qui avait une moyenne de 8,9 résultats exacts sur 25 (et qui devina même l’ordre de 25 cartes d’un paquet lors d’une session).

Dans certaines séries, portant sur 2400 essais, les résultats étaient de 489 succès. La probabilité qu’un tel résultats soit le fruit du hasard est de une sur un million.

En 1940, sur 33 expériences cumulées impliquant 1 million d’essais et réalisées dans des conditions extrêmement contrôlées, 27 indiquèrent des résultats significatifs. D’autres laboratoires répliquèrent ensuite ces expérience et eurent eux aussi des résultats très significatifs.

Ces travaux firent beaucoup de bruit, menant notamment à une publication dans le New York Times. Attaquées sur le plan statistique, les recherches de Rhine seront considérées valides sur ce point suite à l’avis donné par une commission de statisticiens réunie en 1937, indiquant que si biais il y avait dans les expériences de Rhine, il ne se trouvait pas au niveau statistique.

(JPEG)
J.B. Rhine et L. Rhine

Rhine travailla ensuite dans le domaine de la psychokinèse à l’aide de dés. Ces travaux indiquèrent notamment l’importance de la prise en compte de la fatigue et de l’ennui du sujet qui peuvent entraîner ce qu’il a appelé l’effet de déclin.

Dans le domaine de l’ESP, les cartes de Zener constituent un matériel ennuyeux qui ne semble pas favoriser particulièrement les perceptions psi. C’est pourquoi les chercheurs privilégièrent la mise en place de nouvelles expériences dont le but était d’améliorer la reproductibilité des expériences en parapsychologie. D’où,la mise en place, au fil des années, de nouveaux protocoles prenant en compte, à chaque nouvelles génération, les résultats des travaux précédents.

Regard critique :

-  Rhine était un chercheur peu rigoureux comme l’a indiqué J.A. Wheeler lors de l’assemblée annuelle de l’AAAS en 1979

Les recherches de Rhine ont été beaucoup critiquées. On peut notamment citer l’affaire Houston qui représente bien le type d’attaque dont ces recherches ont été illégitimement l’objet. Un sceptique du nom de J.A.Wheeller lors de l’assemblée annuelle de l’AAAS en 1979 a « imprudemment répété une version rapportée et en l’occurrence fausse, des recherches de Rhine » comme il l’a reconnu dans un communiqué publié ulterieurement dans Science.

-  Le dos des cartes de Zener est asymétrique ce qui est une source de biais et une preuve du manque de rigueur des expérimentateurs :

Les cartes étaient placées derrière un cache de façon à ce que le sujet ne puisse pas les voir. De plus, elles étaient positionnées les unes sur les autres, le sujet devant donner leur ordre dans la pile. Dans certaines expériences, le sujet était placé dans un autre bâtiment.

-  L’un des successeur de Rhine, W.J Levy a été découvert en train de tricher en 1974

Les autres chercheurs du laboratoire ont décelé la fraude lors d’expériences avec des rats et Levy dû donner sa démission. A l’issue de cela, Rhine publia des articles dans le Journal of Parapsychology indiquant les expériences auxquelles Levy avait participé ce qui n’invalide pas les résultats obtenus par Rhine. On notera au passage que la parapsychologie est ni plus ni moins touchée par la fraude que les autres domaines de la science. Ce n’est donc pas pour autant une raison valide pour que l’ensemble de son champ d’étude soit discrédité.

-  Comme l’a indiqué le sceptique Hansel, Pearce a fraudé car il aurait pu observer les cartes d’une autre salle ou par une trappe du grenier de l’université :

Rhine démontra en quoi ces critiques étaient non fondées. En effet, Hansel se référait à un plan qui ne correspondait pas aux locaux lors de l’expérience. Ce dernier n’a pour autant pas jugé bon de modifier l’ouvrage dans lequel il indique ces critiques injustifiées qui continuent à être reprises par certains auteurs sceptiques.

-  Certains chercheurs n’ont pas réussi à reproduire les résultats de Rhine :

Certains chercheurs ont réussi à reproduire les résultats obtenus par Rhine, d’autres non. Plusieurs causes sont à prendre en compte : la mise en place des expériences n’est pas forcément évidente et demande la mise en place de paramètres précis. De plus, les interactions sujet-expérimentateur peuvent mener à des résultats non significatifs (comme cela a été mis en évidence par Gertrude Schmeidler). Nous touchons là des problématiques liées à l’ensemble de la parapsychologie.

Pour en savoir plus :

En français :

Présentation des travaux de Rhine et de la parapsychologie quantitative

Sur l’affaire Houston et l’attitude de « Science » et « Nature » vis-à-vis de ces recherches

En anglais :

Le Rhine research institute

Un article détaillant la série Pearce-Pratt


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
 

Scepticisme et non-psi

Parapsychologie

      Introduction
      Articles
      Travaux
      Pour aller plus loin...

Paranormal spontané

      Articles
      Témoignages
      Témoigner

OVNI

      Articles
      Témoignages
      Témoigner
      Pour aller plus loin...

NDE / EMI

      Articles
      Travaux
      Témoignages
      Témoigner

Réflexions autour du paranormal

Bibliographie

Paranormal-info.com


Rechercher sur le site :


      Contact
      Forums

[ Plan du site ] [ Haut ]
 

 
Service de consultation

En cas de difficultés, ou d'interrogations, concernant des expériences paranormales que vous auriez pu vivre, nous vous conseillons de contacter le Centre d'Information, de Recherche et de Consultation sur les Expériences Exceptionnelles :

circee

 
Accueil Brèves Plan du site Contact Wiki Forums




Copyright © paranormal-info.com 2004-2005

Site développé avec SPIP, un programme Open Source écrit en PHP sous licence GNU/GPL.
Design © Drop Zone City