Accueil Brèves Plan du site Contact Wiki Forums



 

"Paranormal - Entre Mythes et réalité" : Préface et introduction

Par Remy Chauvin, Juste-Emmanuel Duits


Comme indiqué dans les brèves, nous avons saisi l’opportunité de la parution dans Science et Vie Junior pour revenir sur l’ouvrage « Paranormal - entre mythes et réalités » publié en 2002 et qui a inspiré Olivier Voizeux dans la rédaction de ce numéro de juillet. Cet ouvrage, sous la direction d’Eric Raulet et Juste-Emmanuel Duits rassemble les actes d’un symposium que l’association CENCES (Centre d’Etude National et de Communication sur des Enigmes Scientifiques) avait réalisé les 18 et 19 novembre 2000 à Paris avec un panel de chercheurs parmi les plus qualifiés sur le « paranormal ». Nous remercions ici l’association CENCES (qui hélas, faute de moyens, a décidé de se dissoudre) ainsi que les Editions Dervy de nous autoriser à diffuser ici quelques extraits de ces rencontres remarquables en tous points.

Préface de Rémy Chauvin :

Le symposium du Cences est d’un type assez rare chez nous : il est arrive à regrouper des scientifiques d’horizons très différents sur un sujet officiellement maudit : le paranormal... Le nombre de scientifiques qui y ont participé activement montre toutefois que cette malédiction plus ou moins officielle tend à s’effriter sérieusement... Elle est le fruit de personnes sans doute honorables se disant rationalistes mais qui ont toutes un grave défaut : ne pas avoir étudié sérieusement le sujet dont ils prétendent s’occuper.

Or, il faut savoir qu’en Amérique un journal très connu, le "Journal of scientific exploration" dont tous les article sont rédigés par des scientifiques de profession, fonctionne depuis plus de dix ans nonobstant les critiques, et se développe de plus en plus. Tous les sujets du présent symposium y ont été débattus ; je dirai plus : on est même à 1’aube des applications pratiques : elles ont déjà vu le jour depuis plusieurs années en ce qui concerne les renseignements d’intérêt militaire ; nous connaissons certains des consultants utilisés par 1’Armée américaine, dont plusieurs sont des chercheurs très connus. Depuis peu l’invention du générateur aléatoire a provoqué une sorte d’explosion des expériences ; il s’agit d’un appareil complètement automatisé où les fraudes sont tout a fait impossibles. De plus, l’art du sourcier a pu être soumis avec succès a une expertise scientifique et il en est de même des guérisseurs

Notre pays est très en retard a cause de 1’interdit borné qui frappe ce type de recherches. Je pense qu’il va bientôt s’affaiblir puis disparaître, et l’initiative du CENCES va grandement aider la science française à se débarrasser de préjugés tout à fait périmés. Souhaitons qu’il aie de nombreux prolongements.

*********

Extrait de l’introduction de Juste-Emmanuel Duits, secrétaire général du CENCES, professeur de philosophie ((p. 19/21)) :

« (...) Le débat sur ce qu’est une science dépasse de loin les possibilités de cette introduction. Pourtant, on ne peut pas renvoyer le paranormal dans les oubliettes des pseudo-sciences, ces "disciplines" qui ne méritent aucune attention parce qu’elles seraient disqualifiées d’emblée par leur manque de méthode. Contrairement au préjugé courant, la Parapsychological Association fait partie du plus prestigieux organisme regroupant les différentes disciplines scientifiques. L’American Association for Advencement of Science (AAAS) a ainsi validé l’adhésion de la parapsychologie de laboratoire. La question "science/pseudo-science" est donc résolue. Ceci ne veut pas dire que toute recherche en parapsychologie est valable, évidemment ! Mais ce fait signifie une reconnaissance collégiale, par le milieu scientifique, du domaine parapsychologique en tant que tel, comme un champ de recherches à part entière. Dont acte.

Mais si la "psi" commence à être officialisée, les recherches y restent embryonnaires, et semblent ne guère avancer depuis les temps héroïques. Faut-il dans ce cas s’en désintéresser, en attendant d’éventuels "résultats probants" ? La réponse n’est pas facile à donner a priori. C’est là le message essentiel que nous voudrions faire passer auprès des scientifiques, enseignants et intellectuels. Chaque dossier comporte ses particularités, il est abusif d’amalgamer en un tout nébuleux astrologie, voyance, médailles miraculeuses, NDE, sectes, télépathie... Chaque champ répertorié du paranormal a développé ses propres outils, ses références, ses méthodes d’investigations, ses problématiques, et des procédures de défense contre la fraude (ainsi, la plupart des recherches actuelles en parapsychologie sont menées de front par des scientifiques classiques, associés à des prestidigitateurs).

Ce que l’on peut reprocher d’emblée à la voyance de bazar (le flou des "prédictions", le manque de recoupements rigoureux) ne pourra pas s’appliquer aux nombreuses enquêtes de terrain sur les apparitions OVNIS, souvent effectuées par des scientifiques, des militaires etc. En revanche, ce que l’on pourra opposer à ces études (leur non-reproductibilité) ne sera pas une objection valide à l’encontre de la parapsychologie.

Même en admettant que le domaine "psi" comporte une certaine rigueur, le philosophe pourra s’en écarter pour d’autres motifs. Il dira : "C’est bien joli, ces expériences. Mais qu’est-ce que cela apporte de fondamental ? En quel sens la connaissance peut-elle en retirer des progrès ?" Il sera aisé de répondre par l’exemple des phénomènes de "décorporation" (appelées Out of Body Experience, OBE, testées à plusieurs reprises en laboratoire). L’enjeu est crucial : il s’agit ni plus ni moins de découvrir "expérimentalement" si la conscience pourrait se dissocier du cerveau ! Un sujet serait capable de "voir" des objets, des figures, se trouvant dans un lieu éloigné, sans l’aide de ses sens normaux, ni de ses yeux... Perspective effrayante pour le dogme matérialiste qui prévaut souvent chez les philosophes contemporains : l’ensemble de la problématique corps/esprit est concernée. Ce n’est pas un hasard si ce type d’expériences a passionné des philosophes d’avant-guerre, notamment William James, Gabriel Marcel et Henri Bergson. Il aura fallu la chape de plomb d’une pensée dominée par le marxisme et/ou le freudisme pour considérer comme "indigne d’intérêt" la métapsychique et les questions philosophiques qu’elle avait soulevé ! Gageons qu’avec la fin de cette domination sans partage des Maîtres du matérialisme, et la redécouverte d’autres penseurs, les philosophes ne rejetteront plus pour longtemps le questionnement sur les expériences-frontières.

Ainsi, que ce soit pour la sociologie, la psychologie, mais aussi la philosophie et l’épistémologie, le paranormal constitue un terrain d’études pertinent. Il s’agit bel et bien d’un objet de pensée. Les expériences "psi" révèleraient-elles des dimensions inattendues de la psyché, ainsi que des anomalies qui interrogent la science ? Aujourd’hui, la question demeure entière. Mais, avant toute intelligibilité des phénomènes, nous sommes confrontés à une phase de mise au clair des informations disponibles. C’est ce besoin qui a motivé la création du CENCES.

(Nous n’avons) pas pour vocation de « démontrer » une thèse (que ce soit la "réalité" des phénomènes paranormaux, ou leur caractère illusoire) ; (Nous souhaitons) favoriser l’échange de données entre personnes d’horizons différents, qui veulent étudier l’information sur le paranormal. Ce geste simple, presqu’évident, pourra déboucher sur une prise en compte par de nombreux chercheurs et journalistes, d’un ensemble de données sociales, psychologiques, ou peut-être « paranormales » (mais ici restons prudents !), souvent négligées. Et qui pourraient bien déstabiliser le monde de demain...


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
 

Scepticisme et non-psi

Parapsychologie

      Introduction
      Articles
      Travaux
      Pour aller plus loin...

Paranormal spontané

      Articles
      Témoignages
      Témoigner

OVNI

      Articles
      Témoignages
      Témoigner
      Pour aller plus loin...

NDE / EMI

      Articles
      Travaux
      Témoignages
      Témoigner

Réflexions autour du paranormal

Bibliographie

Paranormal-info.com


Rechercher sur le site :


      Contact
      Forums

[ Plan du site ] [ Haut ]
 

 
Service de consultation

En cas de difficultés, ou d'interrogations, concernant des expériences paranormales que vous auriez pu vivre, nous vous conseillons de contacter le Centre d'Information, de Recherche et de Consultation sur les Expériences Exceptionnelles :

circee

 
Accueil Brèves Plan du site Contact Wiki Forums




Copyright © paranormal-info.com 2004-2005

Site développé avec SPIP, un programme Open Source écrit en PHP sous licence GNU/GPL.
Design © Drop Zone City