Accueil Brèves Plan du site Contact Wiki Forums



 

Phénomènes physiques et psychiques, une possible intéraction ?

par EJD, philosophe


Rappelons qu’il y eut dans les années 1920 une vague parapsychique presque aussi étrange que les vagues d’ovnis actuelles. Certains médiums "extériorisaient" lors de transe des ectoplasmes, formes blanchâtres, vaporeuses, qui sortaient de la bouche ou du plexus du médium pour sculpter dans l’espace des mains, le visage de décédés etc. Ces tentacules semi-physiques ont été photographiées, on a même prélevés certains fragments de cette matière, qui s’est trouvée en partie organique. Il est évident que les prestidigitateurs et escrocs n’étaient pas pour rien dans de tels "phénomènes", mais un certain nombre de cas ont été si bien contrôlés qu’ils paraissent indéniables .

C’était une époque où les plus grands savants s’intéressaient à la parapsychologie, William James, William Crookes l’inventeur des rayons X, un grand nombre de médecins célèbres aussi, notamment Charles Richet. Ainsi, on peut penser aujourd’hui encore que le phénomène des ectoplasmes n’était pas totalement factice : voir par exemple le Que sais-je ? sur la parapsychologie aux P.U.F, qui ne sont pas réputées pour des éditions fantaisistes, ou "60 années de parapsychologie"(ouvrage du GERP). Dans certaines conditions, il existerait une réelle possibilité de "matérialiser la pensée".

Un cas intéressant est rapporté par Alexandra David-Neel dans Sorciers et Magiciens du Tibet. Elle devait se concentrer pendant des semaines sur une image mentale qu’elle avait façonnée : un petit moine espiègle. Elle l’imaginait dans tous ses détails, et le visualisait jours après jour. Or, tout à coup, des habitants du monastère commencèrent à voir apparaître ce "moine" purement imaginaire. Ils purent décrire à David-Neel les détails caractéristiques de sa physionomie. C’est comme si la figure imaginaire se détachait, prenait vie et se manifestait de plus en plus dans notre monde, une fois qu’elle avait été correctement "chargée". Une telle histoire pourrait être rejetée aisément : mais elle est fondée sur la parole d’une des plus grandes exploratrices du Tibet. Elle laisse entendre qu’il y a effectivement une science qui amènerait la pensée à devenir matière, démontrant par-là même à petite échelle ce qu’a été le processus cosmique lui-même.

Mais sans qu’on y pense, une telle action psychique se produit dans notre quotidien. Ainsi, la médecine s’intéresse de plus en plus à la psychosomatique. Les défenses immunitaires augmentent chez la personne qui se sent pleine de projets et d’espoirs.

L’esprit pourrait "dérégler" et modifier les échanges cellulaires les plus profonds. Un cas aussi connu que celui des verrues pose de graves questions philosophiques ! On sait qu’en "achetant" une verrue à un enfant, on peut la faire disparaître. "On assiste là à un phénomène véritablement extraordinaire : une interaction symbolique de nature totalement absurde provoque un résultat concret. Les vaisseaux sanguins qui irriguent les tissus d’origine virale se contractent, et la verrue, en état d’anoxie, finit par s’atrophier. Cela signifie que certaines communications interpersonnelles n’ont pas pour seul effet de modifier l’humeur, (...) mais qu’elles peuvent être également à la source d’un changement physique qui, "normalement", ne peut pas être produit délibérément." Cette faculté expliquera peut-être un jour les (rares) guérisons miraculeuses : des lésions qui se cicatrisent en quelques instants, des boules cancéreuses qui s’évaporent, etc., par intervention immédiate de l’Esprit . Le sujet mériterait de longues études. Sur les miracles de Lourdes et d’ailleurs, nous ne pourrons guère bâtir de théorie. En revanche, les guérisseurs qui, consciemment, arrivent à modifier l’organisme malade nous intéressent plus. Par un travail de conscience, visualisation et concentration, ils prétendent corriger des perturbations organiques parfois graves. Même les sophrologues, en général reconnus comme sérieux, disent atteindre certains résultats intéressants en faisant usage de "visualisations"... Néanmoins, malgré ces pouvoirs de l’Esprit, les guérisseurs sont loin de réussir à tous les coups, et en général ceux qui le pensent se retrouvent vite avec de graves problèmes légaux. La prière et autres moyens inhabituels de soin restent capricieux.

C’est bien là le problème. Oui, il y a interaction "esprit/matière". Oui, l’esprit semble avoir un pouvoir d’action. Mais les sages les plus avancés succombent à la maladie, souvent assez jeunes. Des maîtres comme Deshimaru ou Vivekananda, malgré leur force spirituelle, n’ont pas vécu spécialement âgés - évidemment, leur but n’était sans doute pas là ! La "matière" possède son inertie et sa consistance indéniables, elle ne se laisse pas modifier comme le rêve. Il y a une barrière souple mais réelle entre les plans "mental" et "physique", ce qui prouve bien que ce n’est pas entièrement un continuum.


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
 

Scepticisme et non-psi

Parapsychologie

      Introduction
      Articles
      Travaux
      Pour aller plus loin...

Paranormal spontané

      Articles
      Témoignages
      Témoigner

OVNI

      Articles
      Témoignages
      Témoigner
      Pour aller plus loin...

NDE / EMI

      Articles
      Travaux
      Témoignages
      Témoigner

Réflexions autour du paranormal

Bibliographie

Paranormal-info.com


Rechercher sur le site :


      Contact
      Forums

[ Plan du site ] [ Haut ]
 

 
Service de consultation

En cas de difficultés, ou d'interrogations, concernant des expériences paranormales que vous auriez pu vivre, nous vous conseillons de contacter le Centre d'Information, de Recherche et de Consultation sur les Expériences Exceptionnelles :

circee

 
Accueil Brèves Plan du site Contact Wiki Forums




Copyright © paranormal-info.com 2004-2005

Site développé avec SPIP, un programme Open Source écrit en PHP sous licence GNU/GPL.
Design © Drop Zone City