Accueil Brèves Plan du site Contact Wiki Forums



 

Quel peut être l’impact de la culture sur le perception de phé. paranormaux ?

par le Père Claude Nicolas


Les consultants non européens que je reçois ont tous un problème particulier à résoudre : ce qu’ils disent n’est pas "gratuit". Il en va tout autrement quand on est inséré dans un pays des antipodes et que les faits rapportés le sont dans un climat de parfaite sérénité par quelqu’un qui fait preuve d’un équilibre personnel sans faille. C’est ce qui m’est arrivé durant mon séjour de deux années en Polynésie : j’étais en lien avec un jeune Tahitien de 16 ans, intelligent, sportif, calme et ouvert. Un jour, il m’a raconté l’aventure suivante, comme il m’aurait relaté sa participation à n’importe quelle réunion ordinaire.

(Je précise que le cadre de l’histoire, ce sont les Iles Marquises, montagneuses et couvertes de forêts et que le "maral" est une grande plate-forme de pierres, de forme rectangulaire, s’élevant à un mètre environ au-dessus du sol et qui servait autrefois de lieu de culte : il n’y avait pas de bâtiment couvert).

"J’étais avec un groupe d’hommes parti à la chasse dans la forêt ; vers le milieu de la nuit, nous étions rassemblés pour nous reposer et tout à coup, nous avons entendu une musique rythmée, avec des instruments traditionnels. Biens étonnés, nous nous sommes dirigés vers l’endroit d’où venait le bruit et, arrêtés à bonne distance, nous avons assisté pendant trois-quarts d’heure à un spectacle extraordinaire : sur le maral, il y avait un feu et des guerriers habillés d’une manière qui n’est plus la nôtre qui dansaient autour. À un moment donné, le vent a tourné : il s’est mis à souffler de nous vers eux ; le spectacle s’est alors évanoui ; nous sommes allés sur le maral et nous n’avons rien trouvé : pas la moindre trace de feu."

J’ai raconté cette histoire à un collègue missionnaire qui vivait dans le pays depuis longtemps ; il a ri et m’a déclaré : " Des histoires comme ça, nous avons à la pelle...".

On m’avait dit que ces choses se passaient de préférence sur des maral, à minuit les jours de pleine lune. J’y suis allé, seul, et personne n’était au rendez-vous.

Et si un Européen avait fait partie du groupe des chasseurs, aux Marquises, la danse autour du feu aurait-elle eu lieu ? Ce n’est pas certain...


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
 

Scepticisme et non-psi

Parapsychologie

      Introduction
      Articles
      Travaux
      Pour aller plus loin...

Paranormal spontané

      Articles
      Témoignages
      Témoigner

OVNI

      Articles
      Témoignages
      Témoigner
      Pour aller plus loin...

NDE / EMI

      Articles
      Travaux
      Témoignages
      Témoigner

Réflexions autour du paranormal

Bibliographie

Paranormal-info.com


Rechercher sur le site :


      Contact
      Forums

[ Plan du site ] [ Haut ]
 

 
Service de consultation

En cas de difficultés, ou d'interrogations, concernant des expériences paranormales que vous auriez pu vivre, nous vous conseillons de contacter le Centre d'Information, de Recherche et de Consultation sur les Expériences Exceptionnelles :

circee

 
Accueil Brèves Plan du site Contact Wiki Forums




Copyright © paranormal-info.com 2004-2005

Site développé avec SPIP, un programme Open Source écrit en PHP sous licence GNU/GPL.
Design © Drop Zone City