Accueil Brèves Plan du site Contact Wiki Forums



 

Témoignage de Sophie, un cas de poltergeist

Par Sophie


Il convient d’être extrêmement prudent avec ce type de témoignage. Le domaine des apparitions et des poltergeist est souvent lié à des représentations et des préjugés qui sont rarement en faveur d’une étude rigoureuse des témoignages. Rappelons qu’un certain nombre de critères sont retenus qui font considérer ces témoignages comme des T.R.E.I. dignes d’intérêt par ONDES.

"J’ai mis beaucoup de temps à me décider à témoigner par écrit de cette expérience qui m’a réellement bouleversée et qui me surprend encore. Je le fais aujourd’hui pour l’association Ondes et pour son président Eric Raulet en qui j’ai une entière confiance quant à la qualité de ses démarches et de ses recherches concernant les phénomènes paranormaux.

Cela s’est produit il y a presque 10 ans. J’avais 15 ans. A cette époque, j’étais très proche d’une amie avec qui je partais régulièrement en vacances dans des gîtes ruraux que louaient ses parents. Le gîte se trouvait en plein campagne, mais je ne me souviens plus de la région. Il était isolé de toute habitation et était à quelques kilomètres du premier village. C’était une vieille maison en pierre. Dans l’entrée se trouvait un escalier en bois qui menait à une mezzanine et à d’autres chambres. Dés mon arrivée (qui eut lieu quelques jours après celle de mon amie) je ne me sentais pas à l’aise. J’étais oppressée. Dans le salon situé sous la mezzanine, j’avais constamment l’impression d’être " observée ". J’étais jeune, je ne savais pas analyser ce sentiment.

Le premier soir de mon arrivée, tout le monde alla se coucher vers 23 heures. Mon amie et moi dormions dans un vieux lit campagnard à barreaux situé au niveau de la mezzanine. Nous étions couchées et nous commentions en plaisantant les photos d’un journal " people ". Nous étions fort absorbées par cette lecture, rieuses et tout à fait décontractées. La maison était calme. Les volets étaient fermés . Au bout d’un moment, la fatigue nous gagna et je décidai d’éteindre la lumière. Mon amie commençait à s’endormir. Quant à moi, je tombai doucement dans la somnolence jusqu’à ce que " quelque chose " me pousse à ouvrir les yeux et à regarder au-dessus de moi (je me souviens très nettement de cette force qui me fit ouvrir les yeux). Je vis alors une sorte de vapeur blanche qui " sortait " du plafond, retenue par un fil. Prenant peur et ne comprenant pas, je réveillai mon amie et lui demandai de regarder au plafond. Je lui dis : " est-ce que tu vois la même chose que moi ? " . Elle confirma. Cette forme blanche s’amplifiait et restait reliée au plafond par un fil blanc vaporeux. La forme bougeait. De temps en temps, elle s’approchait de nous puis elle remontait au plafond. Mais ce n’est pas cette forme blanche qui m’effraya le plus. Des pas ont commencé à se faire entendre. Ils partaient d’en bas, montaient les escaliers et s’approchaient de notre lit. Les pas s’arrêtaient au pied du lit qui se mettait alors à trembler. Et ça recommençait...Ca repartait d’en bas, s’approchait de notre lit qui tremblait alors... De toute cette nuit, c’est l’événement dont je me souviens le plus nettement. Imaginez vraiment quelqu’un monter les escaliers lentement mais bruyamment... Par moment, je sentais comme des grattements derrière mon oreiller...puis des bruits de billes qui claquent l’une contre l’autre...puis des bruits de ciseaux coupant un tissu...

Les pas continuaient ce perpétuel aller et retour et à un moment, l’armoire qui était à coté de notre lit " s’écroula "...Mais en fait, ce ne fut que le bruit d’une armoire qui s’écroule. Nous ne bougions plus, nous étions tétanisées. Je réussis à tendre une main et à allumer. Tout s’arrêta... L’armoire était bien en place. Mon amie cria le prénom de son père. On tremblait de peur. On lui expliqua. Il marmonna quelques mots, nous dit de dormir et retourna se coucher. J’éteignis à nouveau la lumière et tout recommença. J’avais peur, mais j ’essayais de me contrôler. J’essayais de comprendre ce qu’il se passait . Alors j’ai posé la question à voix haute : " qu’est-ce qu’il se passe ? pourquoi ? ". A ce moment là, je fixais cette forme blanche qui me rassurait presque par rapport à tous ces bruits et j’avais l’impression qu’elle commençait à se matérialiser. Et là, j’ai le souvenir d’avoir vu une belle oie blanche avec les ailes déployées.

Malgré la peur et l’angoisse des pas qui partaient d’en bas et qui se rapprochaient de notre lit, nous nous sommes endormies serrées l’une contre l’autre, épuisées et trempées de peur. Je ne sais pas à quelle heure nous avons fermé les yeux. Je ne sais plus combien de temps nous avons dormi.

Le lendemain matin, nous avons raconté notre nuit. Les parents de mon amie ne nous ont pas crues. Mais le petit frère (qui devait avoir dix ans à l’époque) nous regarda stupéfait et nous dit que quelques nuits auparavant alors que je n’étais pas encore arrivée, il était descendu boire un verre d’eau et il avait entendu quelqu’un descendre les escaliers jusqu’à la cuisine puis tousser. Mais il n’y avait personne. Ses parents et sa sœur étaient couchés. Plus tard dans la journée, la propriétaire de la maison vint nous rendre visite. Je me souviens qu’elle parlait avec les parents de mon amie et qu’elle leur disait que cette maison appartenait autrefois à une femme qui avait vécu jusqu’à sa mort dans la maison. J’appris ensuite que le lit dans lequel nous dormions était celui dans lequel elle avait passé toutes ses nuits. Et je fus totalement bouleversée quand j’entendis cette phrase : " cette femme était gardienne d’oie "...

Je n’ai pas vraiment de commentaires à faire sur cette expérience qui reste telle en moi. Avec le temps, le doute sur la réalité de ce que nous avons perçu avec mon amie s’est insinué peu à peu. Cependant, je ne puis à aucun moment remettre en cause les faits que je viens de décrire. Depuis cette nuit, je ne dors plus dans le noir. Il m’arrive parfois d’y repenser le soir, mais je commence petit à petit à prendre du recul et à apaiser la peur qui a envahi l’adolescente que j’étais à l’époque. Echafauder des théories diverses à posteriori ne me semble pas souhaitable actuellement car toutes sortes d’interprétations sont possibles, sur la base, je le répète, de faits qui, pour moi, ont réellement été vécus à l’époque."


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 

 
 

Scepticisme et non-psi

Parapsychologie

      Introduction
      Articles
      Travaux
      Pour aller plus loin...

Paranormal spontané

      Articles
      Témoignages
      Témoigner

OVNI

      Articles
      Témoignages
      Témoigner
      Pour aller plus loin...

NDE / EMI

      Articles
      Travaux
      Témoignages
      Témoigner

Réflexions autour du paranormal

Bibliographie

Paranormal-info.com


Rechercher sur le site :


      Contact
      Forums

[ Plan du site ] [ Haut ]
 

 
Service de consultation

En cas de difficultés, ou d'interrogations, concernant des expériences paranormales que vous auriez pu vivre, nous vous conseillons de contacter le Centre d'Information, de Recherche et de Consultation sur les Expériences Exceptionnelles :

circee

 
Accueil Brèves Plan du site Contact Wiki Forums




Copyright © paranormal-info.com 2004-2005

Site développé avec SPIP, un programme Open Source écrit en PHP sous licence GNU/GPL.
Design © Drop Zone City